Skier – La préparation avant tout !

exercise-86200_1280

Il n’est jamais trop tôt pour se préparer pour l’hiver, car arrivera bien le moment de retourner à la montagne pour skier. Cependant, il n’est pas question uniquement de matériel ou de location de chambre il est aussi question de se préparer et se conditionner physiquement pour profiter pleinement de vos vacances à la montagne.

Nous avons identifié quelques petits exercices qu’il serait bien de reprendre afin de vous remettre en forme et éviter tout désagrément ou petit accident quand vous vous retrouverez en hauteur ou en difficulté. Attention il n’est pas question d’entraînement intensif, mais juste de quelques conseils pour gagner en tonus.

Pensez à faire des Squats

Exercice très complet qu’on ne présente plus, ce dernier peut-être fait, aidé d’haltères ou une barre sur les épaules. Les squats travaillent les quadriceps et des muscles de la jambe ainsi que toutes les articulations sollicitées via ce mouvement qui reprend bien ceux reproduits lorsque vous skiez.

L’exercice des fentes

Plutôt semblables au squat, les fentes ont l’avantage de développer l’équilibre. Pour bien reproduire cet exercice, faites un grand pas en avant, puis repliez vos jambes de façon à ce que votre genou resté en arrière touche le sol. Revenez en position initiale et alternez de côté. Si vous le souhaitez, prenez du matériel pour rajoute de la complexité à cet exercice.

Le stork-presse

Cet exercice favorisera le travail des épaules, de vos bras et vous aidera à gagner en équilibre. Tenez un haltère dans votre main droite, et l’élever jusqu’aux épaules. En vous tenant sur le pied gauche uniquement et restant bien vertical, déployez le bras et le poids en avant, avant de rabaisser progressivement et revenir en position initiale. Respirez bien. Gardez votre équilibre. Répétez-le tout à souhait en alternant de pied et de maintenant l’haltère.

Le Planking à trois points de contact

Afin de soutenir votre colonne vertébrale, il est essentiel de renforcer la zone abdominale ainsi que les muscles à la base du dos. Ce conditionnement vous aidera si vous êtes fans de bosse ou de neige profonde. Mettez-vous en position de pompes. En alternance, soulevez un membre à la fois, décollez-le du sol et tenez ainsi entre 6 à 10 secondes. À mesure que vous le faites, vous pourrez augmenter les temps de pose.

Les sauts latéraux

Lorsque vous skiez, vous solliciterez hanches et les jambes avec mouvements latéraux. Il faudra tonifier tout cela. Nous recommandons de vous tenir pieds joints, bras pliés à 90° sur vos côtés et sauter de gauche à droite. Ne faites pas de trop grands écarts, mais gardez un bon rythme comme au ski. Pour vous aider, faites appel à un objet au sol qui agira comme obstacle sans qu’il ne soit trop haut.

Si vous parvenez à reproduire ces quelques efforts quelques semaines avant d’aller à la montagne, vous vous sentirez nettement plus en confiance au moment de dévaler les pistes. Aussi c’est un moindre risque que vous courrez en y allant étant préparés comme cela.

 

Cachez-moi ces équipements que je ne saurai voir !

Quand vous aurez terminé de dévaler les pistes pendant vos prochaines vacances d’hiver, il viendra le fastidieux moment de rentrer pour ranger tout l’attirail de ski que vous avez utilisé. Si vous ne disposez pas d’un très grand espace ou pièce dédiés pour tout votre équipement de sport pour entreposer correctement ces pièces parfois couteuses, voici quelques astuces :

Cross-country_equipment--Skate_and_Classic
Halte à la corrosion!
Pour maintenir votre matériel le plus longtemps possible, il convient d’identifier ce qui peut éventuellement altérer son intégrité physique. Pour faire simple, il faut savoir ce qui a tendance à abimer son attirail de ski. Cela commence par la rouille ; ennemi de toute pièce de métal qui ne serait pas galvanisé ou chromé. La rouille ayant besoin notamment d’oxygène et d’humidité, évitez donc tout endroit qui serait trop aéré ou exposé à trop d’humidité ambiante.
On ne jette rien à la poubelle !
Ne jamais vous défaire de votre matériel de protection ou housse livrée avec votre équipement. Dans bien des cas, ce sont des objets qui peuvent paraitre encombrants, volumineux, voire inutile et c’est bien précisément là une erreur à ne pas faire. Dites-vous que les équipementiers et même avant, les producteurs de ces pièces, avaient peut-être leurs raisons de penser à une housse pour les skis voire une boite pour un autre matériel. Si vos équipements sont maintenus dans leur mode de conditionnement initial, vous allongez sensiblement leur durée de vie.


Interdiction de se montrer négligent !
Pensez aussi à faire de la maintenance avant de laisser votre matériel aux oubliettes pendant de longs mois en attendant la prochaine saison de poudreuse ! Les manuels et autres guides d’utilisation vous renseignent déjà très bien sur les bons gestes à adopter afin d’éviter que les pièces sujettes à l’usure finissent par se détériorer. Pour le prix que vous avez mis dans l’achat de votre attirail, il convient d’en prendre soin et maxi une heure sufi pour tout conditionner correctement avant de les entreposer en toute quiétude.
Attention : Chaque chose à sa place !
N’empilez pas les équipements les uns sur les autres. Vous devriez pouvoir vous assurer que les skis et autres matériels ne soient pas en contacts directs les uns avec les autres pour éviter qu’ils ne se rayent. Si cela peut sembler anodin, dites-vous qu’une rayure peut se comporter comme une plaie ouverte. C’est la porte à toute infection possible. Dans le cadre de vos skis par exemple, c’est la rouille qui attaquera sans pitié. Pour éviter cela, confectionnez-vous un petit meuble spécialement pour accrocher vos skis, entreposer vos chaussures et gants, etc. si vous vous sentez âme de bricoleur.
Si vous parvenez à respecter ces quelques points, vous pouvez avoir l’assurance de vivre de belles aventures avec votre équipement de ski sans avoir à remplacer ces derniers chaque année. Cela peut-être un budget additionnel conséquent qui tomberait mal. Évitez donc ces déconvenues avant les grandes sensations de glisse!

 

Skier toute l’année

Vous avez récemment remporté le gros lot et êtes fan de ski mais ne savez pas où aller pour dévaler les pistes enneigées ? Pas de problème, nous vous donnons des conseils pour pouvoir suivre la neige tous les mois !

Hermonsnow

Janvier : Israël : Mount Hermon : Commençons par l’insolite ! Cette station se trouve entre Israël et la Syrie

 

Février : Norvège, Kongsberg est la station la plus proche d’Oslo ! Assez bien équipé avec 10 Km de pistes à apprécier

 

Mars : Japon, Nozawa Onsen : 50 KM de piste mais s’étendant sur un domaine de plus de 3000k et un dénivelé d’un kilomètre et offre un cadre hors du commun. Comme quoi, le pays du soleil levant cache de beaux trésors encore.

 

Avril : France, Megève : Non loin de Lyon, cette station se niche dans un petit village de montage et offre 445km de piste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mai : Autriche, Innsbruck : L’une des meilleures stations de ski des Alpes et accessible à de nombreux vacanciers chaque année.

 

Juin : Australie, Perisher : Dans les Snowy Mountains, cette station s’étendant sur 1245 hectares offre un télésiège culminant à plus de 2000m de haut avec diverses pistes convenant à tous les niveaux de skieurs

 

Juillet : Nouvelle Zélande, Mont Ruapehu offre une autre image de ce que peut-être skier compte tenu de son emplacement sur l’Ile du nord.

 

Aout : Dubaï : Oui oui, en plein soleil ! Bon ici on triche un petit coup car nous parlons ici de ski-indoor mais il nous fallait bien poser le pied à terre avant de nous envoler de l’autre côté de la planète pour la prochaine station de ski.

 

Septembre : Argentine, Cerro Catedral : Avec ses 120 Km de pistes, un équilibre plutôt bien réussi entre piste verte, bleues, rouges et noires et 600 hectares de domaine skiable, cette station d’un dénivelé de 1150m est un formidable parc en Amérique latine

 

Octobre : Colorado Aspen : 4 grandes station de ski réunies soit Ajax, Snowmass, Buttermilk et Aspen highlands ! Du plaisir taille XXL ! De quoi se montrer très compétitif du coup !

 

Novembre : Alaska, Alyeska : A des pistes majoritairement catégorisées en bleu et offre approximativement 700 hectares de neige avec un dénivelé moyen de 800m environs.

 

Décembre : Canda, Whistler Blackcomb : 3300 hectares de domaines skiable ! Oui, rien que ça ! Sa plus longue piste fait 11 Km en l’occurrence et cette station offre un magnifique dénivelé de 1600m environs.

 

Voilà votre calendrier de pistes afin de pouvoir suivre la neige sur toute une année si vous avez les moyens. Autrement, cela vous aidera à choisir des régions ou destinations de ski à explorer en fonction de vos dates de disponibilités pour vos vacances ! Ainsi, plus de saison de ski à proprement dire !

 

SKIER : LIEUX HORS DU COMMUN

1024px-Ski_Dubai_Slope

 

Oubliez les poudreuses et les stations de ski conventionnelles. Nous allons déferler des pistes hors du commun ici. Si pendant longtemps, le ski est demeuré très conventionnel et réservé aux pays disposant de suffisamment de centimètres de neige sur de longues périodes pour pouvoir ouvrir ce type de loisir au grand public, les mœurs ont tendance à changer avec le temps.

 

Les adeptes du sport extrême ou tout simplement décalé nous permettent aujourd’hui d’explorer d’autres pistes (sans mauvais jeu de mots ici). Sortons donc des sentiers battus et découvrons ces pistes insolites un peu partout à travers le monde.

 

Ski à Dubaï : Direction l’un des points sur le globe où même à l’ombre vous risquez de vous plaindre de la chaleur ! En effet, Dubaï, ce petit état des Émirats Arabes unis propose à ses visiteurs de faire du ski sur neige, et ce, à toute période de l’année. On vous laisse imaginer l’investissement qu’une telle conception a dû engloutir, mais l’idée est tout de même décalée !

Volcán_Chimborazo,_'El_Taita_Chimborazo'

Skier sur un volcan : Sur le Mauna Kea , voulant dire « montagne blanche » à l’origine et située à Hawaï, se trouve une piste à flanc du volcan Mauna Kea. Heureusement, ce volcan n’est plus actif, mais le contraste, Hawaï-Volcan-Neige est tout de même impressionnant. De plus, cette piste est sujette à des vents de l’ordre de plus de 90 km/h par moment (n’en déplaise aux amateurs de sensations fortes), mais n’est ouverte qu’entre janvier et février.

Skier sur de la cendre: en fait c’est comme la neige hormis pour la couleur ! Pour skier sur de la cendre, nous vous donnons rendez-vous sur les flancs du mont Etna en Sicile. Ces pistes noires sont en fait le résultat de précédentes éruptions volcaniques et qui ont craché suffisamment de matière et de cendre qui en retombant ont donné à ces flans, l’aspect idéal pour faire du ski

 

Ski sur cailloux : Direction la Suisse ! Non pas pour le chocolat ou ses fins horlogers, mais pour déferler des pistes faites à base de cailloux ! “Étrange” vous avez dit ? Certains ne reculent donc ne devant rien et ces pistes ont l’avantage d’être ouvertes tout au long de l’année ! Par contre, il ne faut pas se faire d’illusion par rapport à l’état de vos skis après une journée sur les cailloux.

 

Skier sur du sable : Direction un autre point chaud du globe, le Sahara. En effet, les immenses dunes de sables du Sahara offrent aux visiteurs, de belles pentes à déferler. Par contre gare aux isolations ! Les protections pour skier dans de telles conditions sont donc de rigueur si vous souhaitez vraiment profiter de cette expérience inédite.

 

Force est donc de constater que pour certains, il suffit de pouvoir aligner deux paramètres pour pouvoir faire du Ski. Petit un : des dépôts de toutes formes, mais suffisamment réguliers pour permettre une bonne glisse et petit deux : un dénivelé favorisant une bonne accumulation de vitesse et sur une longueur suffisamment conséquente pour faire durer le plaisir.

 

Bien choisir ou skier

powfaceshot

 

Avant d’enfiler ses skis et se mettre à dévaler les pentes, il convient de connaitre son environnement et s’assurer que la piste que vous souhaitez prendre est convenable et sure. Divers facteurs peuvent entrer en ligne de compte. Ainsi, pour skier en toute sécurité et en toute simplicité, voici quelques points essentiels à retenir.

 

La qualité de la neige : Il est bien d’avoir une petite notion des différents types de neige qui existent. Allant de la poudreuse, la soufflée, la fondante ou la croutée, toutes ces variétés de neige auront un effet direct sur la qualité du ski. Il convient donc de parler ce jargon et savoir aussi comment ils se forment en temps normal. Par contre, assurez-vous dans tous les cas que la piste soit correctement damée pour ne pas avoir de mauvaises surprises

 

L’épaisseur de la neige : est un des facteurs les plus importants à considérer, car il y va là de votre sécurité et du maintien de l’intégrité de tout votre matériel. Certains diront qu’une épaisseur moyenne de 40 cm suffit à skier. D’autres indiqueront que 10 cm peuvent aussi bien faire l’affaire. Le tout est simplement de comprendre que plus de cm c’est plus de sécurité et aussi une meilleure glisse. Par contre ce qui joue aussi sur l’épaisseur idéale, c’est la nature du sol avant le dépôt de neige. Pour un sol lisse et très peu caillouteux, 20 à 30 cm peuvent faire l’affaire. Par contre, pour les zones plus rugueuses, misez sur un bon 80 cm. Attention aussi trop d’épaisseurs peut être plus facilement sujette à des glissements (on ne parle pas encore d’avalanche)

cross-country-skiing

Les balises de sécurité : ne vous lancez pas dans les pistes non balisées ou faire du hors-piste ! C’est très risqué et vous ne pourrez en aucun cas tenir rigueur à la station où vous êtes en cas d’accident. Des normes de sécurité existent pour à peu près tout donc il convient de faire confiance aux stations qui ne lésinent pas à investir pour la sécurité de leurs vacanciers.

L’accès rapide aux soins : Dépendant du centre où vous êtes, prenez soin de repérer où vous renseigner en toute transparence des dispositifs de soins qui permettront une prise en charge rapide en cas d’accident. Y a-t-il un médecin ? Puis-je avoir les premiers soins ? Dans le pire des cas, cet endroit doit aussi être accessible rapidement en cas de rapatriement nécessaire vers un centre de soin plus adapté

Votre degré de folie : pour cela rien de plus simple. Ne prenez pas des risques inconsidérés et choisissez vos pistes en fonction de votre niveau ou de votre désir d’essayer de dépasser votre limite. Ne vous laissez pas entrainer par vos amis : si vous ne vous sentez pas à l’aise avec un tracé, changez !

 

Pour finir, il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa. Quelques gamelles de temps en temps ne sont pas bien méchantes. Après tout, faire un avec l’élément est aussi une sensation à découvrir. Par contre, le mieux est de s’assurer que vous pourrez malgré tout vous remettre en piste juste après.

 

 

La location d’un party bus pour une station de Ski : comment s’y prendre ?

limo ski bus

En hiver, la neige se met en place et c’est donc le temps de pratiquer les sports des neiges parmi lesquels figurent bien évidemment le ski et le Snowboarding. Mais lorsqu’il est question de se rendre en famille ou avec un groupe d’ami à une station de ski, il est important d’opter pour un moyen de déplacement capable de prendre en compte un groupe de personnes et vous y emmenez en toute sécurité. Pourquoi pas un limo bus ?

Comment s’y prendre pour dénicher un bus party ?

Classé dans la même catégorie que les transports en commun, le bus est un excellent moyen pour se rendre au même endroit, surtout lorsqu’on est en groupe. Souvent disponibles en capacités variables, ces types de véhicule vous permettent de vous déplacer ensemble et donc de parcourir un même trajet. Si l’objectif du party bus est de faciliter votre expérience tout en vous procurant un confort avant votre assaut dans la neige comme dans le cas du ski, il constitue un excellent moyen pour regrouper un grand nombre de personnes.

En effet, lorsque vous désirez vous procurer un bus party, dans le but d’accomplir un événement ou de vous rendre à un lieu en groupe, il vous suffit de vous rendre dans une agence proposant ces types de véhicules et de faire la réservation en avance. Toutefois, vous pouvez également réserver par téléphone ou encore en ligne. Par ailleurs, les tarifs varient en fonction du type de véhicule.

Les avantages d’une location de party bus ?

Considéré comme un élément de tourisme, les véhicules du type party bus offrent de nombreux avantages à ceux qui le choisissent comme option de déplacement. Etant une solution rapide pour palier au retard, le party bus permet à un groupe de personnes de se rendre à un lieu donné tous ensemble. Au-delà d’être une option pour rallier un point à un autre, il s’inscrit comme un moyen de déplacement économique. Pour ce qui est du www.partybustorontovip.ca/limo-bus.html, il offre confort et sécurité et constitue un excellent moyen pour se rendre à une station de Ski par exemple, en groupe.

Par ailleurs, au-delà de son caractère de transport en commun, c’est aussi un véhicule pour effectuer des excursions en groupe, visiter des endroits. Il peut aussi être réservé pour accompagner l’organisation d’un événement important comme le mariage(le transport des invités à l’église), un anniversaire, etc.

Opter pour un party bus, c’est choisir un moyen de transport fiable, garantissant le transport d’un groupe de personnes vers des endroits qui leur sont communs. Disponible en plusieurs catégories, le party bus vous permet de réaliser vos rêves.

 

Vivre mieux: ça se travaille

snow-skiing

La plénitude, le bonheur, la tranquillité d’esprit. Cela vous parle ?

C’est normal, car c’est aussi le cas de 7 milliards des autres personnes dans le monde. Du moins, de celles qui ont atteint l’âge de raison.

Inutile de se voiler la face. Nous voulons toujours mieux, toujours plus, que ce que nous avons actuellement. C’est une des choses qui définit notre condition humaine et il est même sain, dans un sens de ressentir cette soif, cette envie, ce besoin du « mieux ». Mais, si définir le problème est la moitié du travail, en quoi consiste l’autre moitié ? La réponse instinctive qui nous vient à l’esprit est d’ « atteindre le ‘meilleur’ ». Les propositions sont nombreuses, mais similaires , au final.

Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit d’un réel travail de fond qui vous prendra du temps, beaucoup de temps. Le bonheur se met en ?uvre sur un fond sain, et propice ; et bien qune’il n’y ait pas de recette miracle à sa réalisation, voici quelques pistes qui vont mettront sur la bonne voie :

water ski

*Entretenir son corps :

Connaissez-vous l’adage qui dit « un esprit sain, dans un corps sain » ? Cette citation date de la Renaissance et a su rester, à travers les âges, véridique. En effet, si l’on approche la notion de bonheur d’un point de vue scientifique, il s’agit, tout simplement d’une bonne osmose de paramètres physiques, et hormonaux, qui feront que vous vous sentirez « bien », à défaut d’un meilleur terme.

Et bien, cela est partiellement vrai. En effet, il suffit de vous referer à la dernière fois que vous avez eu un rhume, par exemple. Je doute qu’à ce moment-là, vous ayez eu envie d’exprimer le meilleur de vous. Un exemple banal, me direz-vous, comme le nettoyage tapis Montreal. Et bien, cela n’en reste pas moins un exemple parlant sur l’importance de votre bien-portance sur votre bonheur. Alors, entretenez-vous !

Faites du sport, mangez sainement, dormez bien, et suffisamment. Il s’agit non seulement d’un passe-temps bénéfique pour vous dans son ensemble, mais aussi d’une occupation à plein temps pour ceux d’entre nous qui auraient un emploi du temps qu’ils décrivent « bien vide ».

*Trouver un équilibre psychologique :

*Nous vivons dans un monde qui bouge à 100km/h. Que vous ayez 20, 30, ou 40 ans, il est indéniable que nous sommes bombardés d’informations, et les sources sont nombreuses : qu’il s’agisse de notre entourage, ou des médias. L’Homme a une soif innée de connaissances, et nous ne nous priverons jamais de venir rajouter une nouvelle information dans notre base de données perpétuellement grandissante. Heureusement, nous sommes aussi dotés, pour la majorité d’entre nous, de bon sens, et nous sommes conscients que toutes les informations que nous recevons ne nous sont pas toutes utiles, ou bénéfiques. Sachez donc faire interagir ces deux paramètres et prenez le temps, pour vous, de faire le « tri ». Distinguez les informations qui vous feront « grandir », et celles qui vous seront néfastes.

*Patience …

*Le point de jonction des facteurs cités ci-dessus. La patience. Qu’il s’agisse d’améliorer votre « extérieur », de faire faire un nettoyage de tapis, ou votre « intérieur ». N’oubliez pas que les meilleures choses prennent du temps et que c’est aussi une des choses que nous nous refusons le plus. Alors, respirez un bon coup, prenez le temps de vivre une nouvelle expérience, ou deux, … et commencez à vivre mieux. Aujourd’hui !

 

LE SKI DE FOND EN TEMPS DE NEIGE

skiing

Sport d’hiver, le ski de fond s’inscrit comme l’un des sports les plus populaires d’Europe, de Russie, mais également du Canada. Pratiqué sur des terrains parsemés de neige, il a inspiré plusieurs autres et prend place comme une discipline sportive. Toutefois, les novices se demandent comment réussir la pratique de ce sport en hiver sans risquer sans vie et quels sont les bienfaits de celui-ci.

crosscountry

Réussir la pratique du ski de fond : comment s’y prendre ?

Depuis sa création, il y a des milliers d’années, le ski de fond n’a jamais cessé de progresser en termes de techniques et de méthodes de surf. Mais pour y arriver, il a fallu des hommes pour essayer et perfectionner ces diverses techniques.

En effet, pour progresser, les skieurs font recours à diverses techniques. On peut donc compter parmi elles, les techniques pour descendre, celles pour monter, mais également, celles pour effectuer des mouvements de virages. Ainsi, des techniques les plus classiques à celles modernes, il existe parmi elles celles qui peuvent permettre même à un débutant de faire ses preuves au ski.

  • Le style classique ou encore le “pas alternatif” : ce style de ski requiert trois sortes de mouvements parmi lesquels le “pas alternatif”, celui “de un“ et, bien sûr, la “poussée simultanée”. Chacun d’entre eux permet au skieur de mieux contrôler son mouvement en prenant appui alternativement sur chacun de ces deux pieds.
  • Le skating : encore appelée technique du “pas du patineur”, c’est l’une des techniques qui s’inscrit comme un style libre et requiert des skis lisses pour permettre au skieur de mieux glisser sur la longueur. Toutefois ici, différents types de mouvements sont encore possibles, comme le “pas diagonal”, le “pas deux temps”, celui “un temps”, le “combiné” et le” pas du patineur sans bâtons”.

Plusieurs raisons de pratiquer le ski de fond

Discipline sportive, le ski de fond possède de nombreux avantages. Participant à l’entretien de l’endurance pendant l’hiver, ce type de sport s’inscrit comme un sport porté, et permet le soulagement des articulations contrairement aux autres types de sport comme la course à pied, le footing… Conseillé comme une méthode d’entretien de l’activité cardiaque, il améliore le rythme de celui-ci et favorise ainsi la circulation sanguine tout en soulageant les muscles.

Par ailleurs, étant un sport basé sur des mouvements, il coordonne les mouvements du corps et contribue donc au développement de l’équilibre corporel. Aussi, il procure un sentiment de bien-être et participe à la relaxation du corps humain.

Pratiquer le ski de fond en temps de neige n’est pas aussi facile. Cependant, elle n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croit. Pour réussir ce genre de sport, il faut une certaine préparation, surtout celle physique et des séances d’entrainement pour s’adapter à l’environnement glacial qui sollicite, beaucoup plus, une activité cardiovasculaire. Toutefois, en prenant appui sur les techniques de ski, ce sport s’inscrit comme une méthode d’entretien du corps, surtout en temps de neige. Et pour mieux pratiquer le ski de fond, il est recommandé de mieux préparer sa condition physique, et surtout, de choisir de bons matériels, car cela va de la sécurité du skieur.

 

Ski pas cher : vers quel type de matériels se tourner ?

En hiver, la pluie laisse place à la neige et on peut remarquer dans certains pays comme le Canada, la Russie et autres, un très grand intérêt pour le ski, quel qu’il soit. Et pour pratiquer ce sport des neiges, il faut s’approprier les instruments qu’il faut. Mais, qui dit instrument dit forcement dépenses. Comment pratiquer le ski sans trop dépenser ? Vers quels types d’instruments s’orienter ?

Faire du ski en vacances : Se procurer les matériels nécessaires à moindre coût

Temps du repos, mais également du divertissement, les vacances permettent à certaines personnes de découvrir des nouveaux mondes. C’est un moment idéal pour se lancer au ski afin de découvrir les bienfaits de ce sport, dit “sport des neiges”. Mais la pratique de ce sport ne se faisant pas au hasard, il faut bien une préparation et des outils adéquats afin de mieux l’appréhender. Et qui dit outils, dit forcement chaussures de ski, bâtons de ski, etc.

En effet, la pratique du ski pendant les vacances prend en compte de nombreux facteur lié à la finance. De l’achat du ski aux frais d’entrainement (surtout lorsqu’on est novice ou débutant) sans oublier peut-être un chalet de ski, cela peut donc devenir une source de dépense. Mais dans ces cas-là, il est donc important de faire une analyse et d’opter pour un ski pas cher. Un ski pas cher, bien-sûr que cela existe. Acheter à moindre coût ne signifie pas forcément prendre des matériels de mauvaise qualité. Toutefois, le coût des matériels de ski varie selon chaque magasin.

skiing2

La location des matériels de ski : une autre alternative ?

Pratiquer le ski sans dépenser une fortune est bien possible. Si on peut acheter les matériels de ski, on peut donc aussi les louer. Cette option nous plonge donc au cœur des stations de ski où les règles diffèrent d’une station à une autre.

En effet, les coûts de location des matériels du ski peuvent varier d’une station de ski à une autre. Toutefois, cette alternative peut s’avérer efficace lorsqu’on ne pratique ce sport que pendant une période déterminée, comme pendant les vacances. Des bâtons de ski aux skis en passant par les chaussures et les uniformes, le skieur peut recourir à la location de ceux-ci. Cette alternative s’inscrit comme une meilleure solution dans le cadre où on ne pratique le ski qu’une à quelques fois l’année.

mountain

Par ailleurs, de nombreux autres facteurs sont à prendre en compte lorsqu’on a envie de pratiquer le ski. Avec le temps des promotions, les coûts de location baissent, et même pour acheter les skis. Ce sont là, des opportunités à saisir pour pratiquer un ski pas cher.

Pratiquer le ski à moindres coûts, c’est bien possible. Tout dépend du type de matériels auquel on a recours pour pratiquer ce sport. Toutefois, il ne faut surtout pas oublier que c’est chaque station de ski avec ses règles et ses tarifications. Lorsqu’une station de ski est desservie par des résidences, cela facilite l’accès aux pistes de ski, et donc, peut être un avantage pour le skieur.

 

EMMENAGER DANS UNE NOUVELLE MAISON

L’emménagement dans une nouvelle maison s’inscrit comme un événement joyeux mais également palpitant. Mais pour s’accommoder à ce nouvel espace, il faut un certain nombre de soins. Prenant en compte de nombreux aspects tels que la décoration, la rénovation (dans le cas d’une ancienne maison), l’emménagement se base sur de petits détails dont il convient de prendre en compte pour le bien-être du déménageur.

Les prémisses de l’emménagement

Emménager une maison suppose un déménagement, un changement de lieu, d’habitation, voire de milieux. Cela nécessite donc un certain nombre de processus. Et en parlant de processus, on doit prendre en compte la distance entre la nouvelle maison et l’ancienne, et le volume des affaires que l’on a à transférer. Et pour ce faire, il faut donc procéder au rangement des affaires :

  • Procéder au tri des éléments en prenant en compte la fragilité, le poids, et surtout en déterminant les objets de premifemmeère nécessité…
  • Ranger les affaires dans les cartons, évidemment ceux qui peuvent l’être.
  • Prendre soin de ses animaux de compagnie (lorsque vous en avez).

La nouvelle maison et les travaux de première nécessité

Une fois installé dans la nouvelle maison, c’est là que les réels travaux commencent. Rassurez-vous il ne s’agit surtout pas de travaux pénibles, justes de petits gestes qui peuvent donner à votre nouvelle maison l’air convivial et très accueillant. Ainsi, nous avons :

  • Le nettoyage de la maison

Dans le cadre d’une nouvelle maison, il est important de la nettoyer dès que les travaux sont terminés. Cela nécessite donc l’embauche d’une femme de ménage ou d’un service de nettoyage pour assurer à la maison une bonne propreté. Par ailleurs, il est aussi important de recourir à une femme de ménage pour prendre soin de la maison quand vous irez au boulot.

  • La décoration de la maison

Décorer une maison, comme nous le savons tous, c’est donner un autre aspect à la maison en l’embellissant de jolis et distingués éléments. Ainsi, pour décorer votre maison, vous devez tenir compte du type d’espace que vous emménager. La décoration du salon est différente de celle de la chambre et, celle de la chambre à coucher des parents est aussi différente de celle des enfants. Pour la plupart du temps, lorsqu’il est question de décorer le salon, on s’appuie sur les éléments tels que les tableaux peints, les rideaux pour les fenêtres, etc. Par ailleurs, on peut aussi prendre en compte la disposition des meubles ainsi que d’autres objets décoratifs.

  • La rénovation au besoin

Dans le cas d’une ancienne maison, il convient de prendre en compte de nombreux facteurs afin de redonner à celle-ci un nouveau design. Cela inclut donc une attention particulière entre la déco, le style qu’il faut adopter pour un look chic et très raffiné… Ceci amène donc à vouer une attention particulière pour le choix des revêtements, la peinture qu’il faut utiliser à tel endroit…

 

Déménager d’une maison pour emménager une nouvelle n’est pas aussi amusant que l’on peut imaginer. Du transfert des bagages à leur disposition dans la nouvelle maison, il faut un certain nombre de processus parmi lesquels s’inscrivent la rénovation, la décoration… Mais lorsque tous ces points sont remplis, l’installation dans la nouvelle maison peut alors se faire dans le bonheur absolu.

 

8 bonnes raisons pour lesquelles vous devriez posséder un chalet de ski

Le chalet est une construction qui se distingue des autres types de maisons par sa forme son armature et sa charpente. Disposé dans une zone un peu éloigné de la ville chalet offre plusieurs avantages. Mais lorsqu’il encore de chalet de ski, il y a de quoi se demander ce à quoi cela va servir ? Fêtes ou sport ? Voici 10 bonnes raisons qui vous donneront envie de posséder un chalet de ski.

  • Faire la fête

Faire la fête dans un chalet de ski est bien possible. C’est une construction typique pour la fête un week-end ou pour organiser un barbecue entre ami. On peut y célébrer les fêtes de fin d’année, pourquoi ne pas y passer le réveillon du nouvel an. C’est Le moment idéal pour célébrer en famille un moment spécial, un anniversaire…

  • Recevez-y donc vos invités

En dehors de votre maison, de votre appartement en ville ou de votre villa, le chalet de ski peut servir d’endroit pour recevoir vos invités. Vous pourriez varier en optant pour une réception au chalet de ski.

  • Les vacances 

Pendant les vacances votre famille a envie de s’échanger les idées, surtout les enfants après la longue période des études. Le chalet de ski leur servira de passe-temps pour oublier les cahiers et les livrets de mathématique.

  • Un refuge pour se reposer

Isolé du monde et du bruit de la ville, le chalet de ski peut servir de refuge. Endroit propice pour se reconcentrer sur ses objectifs et se reposer.

  • Attendre l’hiver pour faire du ski alpin 

Vous aimez surement le sport et sans aucun doute le ski alpin. En possédant un chalet de ski, vous vous acclimatez à ce type de sport et vous pourriez profiter pleinement de vos temps libre pour vous entrainer et pourquoi pas pour surfer sur la neige. Cette possession vous rende la vie plus facile.

  • Dites à vos amis de vous y retrouver 

Cet espace est idéal pour se retrouver entre amis, parents. Le chalet de ski permet à un groupe de remémorer de vieux souvenirs et de passer de bons moments ensemble.

  • Faites des économies

Vous devez surement vous demandez en posséder un chalet ferait réaliser des économies. C’est très simple. Imaginez que vous devez dépenser une fortune pour bâtir une maison juste pour vos moments de détentes et que vous n’arrivez même pas à vous y rendre que quelques fois l’année alors que le chalet de ski, lui, se différencie des constructions ordinaires par ses composantes. En optant pour des matières bios, vous limitez les dépenses et votre économie ne prendra surement pas un coup comme dans le cas des maisons ordinaires.

  • Espace de détente

Toujours à la quête de tranquillité, du calme totale ? Le chalet de ski s’avère être l’endroit le plus propice. Profitez donc de l’isolement pour retrouver vos esprits et vous détendre.

Posséder un chalet de ski a plusieurs avantages. Au-delà d’être un endroit calme, vous pourriez y passer vos week-end tout en profitant de la belle vue sur extérieure, surtout lorsque celui-ci est installé en hauteur.

 

 

 

 

 

Le Snowboarding, un sport parmi tant d’autre

Extreme winter

Planche à neige ou planche de neige dans certains pays, le snowboarding est le genre de sport qui se pratique avec une planche. Né il y a près d’une centaine d’année, ce sport a connu divers étapes dans son évolution, s’est diversifié et s’impose comme “sport roi“ dans certaines régions du monde.

De quoi a-t-on besoin pour pratiquer ce sport ? Comme s’y prendre ? Quelles sont les techniques pour réussir la pratique du snowboarding ?

Toutes ces questions nous amène au cœur d’un sport sur la neige afin de connaître son histoire mais également pour comprendre la manière dont il se pratique.

Une histoire pas trop compliquée

Né il y a bien des dizaines d’années, on ne peut avec certitude pas déterminer les origines du snowboarding. Aussi connu sous le nom de “surf des neiges“, la paternité du snowboarding fut à de nombreuses reprises revendiquées par plusieurs personnes. Cependant après avoir mené une lutte acharnée dans le domaine juridique, l’invention de ce sport fut attribué à Jake Burton.

En effet, le snowboard est une pratique née de deux autres sports : le ski et le surf. Si l’origine du ski appartient à la Scandinavie et remonte à des siècles, celle du surf n’est bien que récente et appartient aux peuples hawaïen. Ces deux sports étant devenus des instruments de loisirs, amèneront, au fil des années, à la création du snowboard. Mais rappelons que pendant cette période de consolidation du snowboard, un autre sport vit le jour : le skateboard. Ayant en commun le même ancêtre (le surf) que le snowboard, ce sport s’avéra moins complexe que celui-ci.

Le snowboarding : évolution et diversification

Depuis sa création, la pratique du snowboard a évoluée et s’est donc diversifiée. Ainsi, au fil des années, le snowboard va évoluer pour donner naissance à trois grandes sections : le freeride, l’alpin et le freestyle.

  • Le freeride : cette branche du snowboard comporte les descentes en hors-piste et tout ce qui y tourne autour. Tirant son nom de l’anglais, le freeride comme son nom l’indique, repose sur la liberté dont dispose le planchiste pour exécuter sa glissade.
  • L’alpin : appelé parfois freecarve, l’alpin est cette forme de snowboard qui se base sur la vitesse. Il est le plus souvent utilisé dans les grandes compétitions telles que les slaloms.
  • Le freestyle : comme son l’indique, cette branche du snowboard nécessite l’exécution de figures acrobatiques et se définie comme une branche artistique du snowboard.

En plus de ces trois branches du snowboard s’ajoutent le Jib, le Snowkite, ou encore le Flat.

Apprendre le snowboarding : comment s’y prendre ?

Pour pratique le snowboard, il faut connaître les bases et techniques de ce sport. En plus de maitriser les bases de ce sport, il faut aussi connaître ses règles pour éviter de se blesser. Par ailleurs, comme tout type de sport sur neige, le snowboard s’avère être un sport complexe où seule la maitrise peut vous permettre d’éviter les blessures. Plus on est fatigué et plus le risque de se blesser augmente. C’est bien pour cela qu’il est important de mieux se renseigner avant de se lancer. Aussi, un monitorat s’avère important pour la réussite de ce sport.

La pratique du snowboard nécessité certaine précaution. A l’opposé du ski, les planches du snowboard ne possèdent pas de freins. Il est donc primordial, comme l’exigent certaines stations de ski, de se munir du leash (une courroie de sécurité) pour éviter toute mésaventure. Car, un surf abandonné sur la neige est à même de glissé sans pour autant s’arrêter.

 

Quelques astuces pour maintenir votre chalet de ski propre

Hotel on ski resort in austrian Alps

En été comme en hiver, le ski s’installe et surfer devient un délice pour ceux qui en raffolent. Ce sport, le ski alpin, est une aubaine pour effectuer des rencontres car toutes les villes du monde n’ont pas le privilège d’être enneigée. Mais lorsqu’on possède une maison ou plutôt un chalet dans une zone où la neige prédomine, il faut entretenir cet habitat, le nettoyer, pour qu’il dure dans le temps et soit accessible à tout le monde. Mais comment s’y prendre ? Pour l’interieur, une femme de ménage suffit. Aux environs de Montréal, il y a beaucoup de choix. Mais que faire pour l’exterieur?

Le bois un matériau qu’il faut bien choisir

Exposés aux intempéries, les chalets sont fragilisés. Pour la plupart de ses constructions, le bois est l’ultime matière qui domine. Et comme nous le savons tous, le bois est le matériel le plus utilisé dans la construction des chalets. Quel que soit sa catégorie ou encore son origine, le bois se distingue des autres matériaux de constructions et est présent en plusieurs variété. Si certains bois comme le teck ou encore le robinier ont la capacité de durer dans le temps, d’autres n’en sont carrément pas capables.

Lorsque le chalet de ski n’est pas entretenu le plus souvent, son ossature se dégrade et on peut constater sa ruine au fil des années. L’air, la lumière, la neige ou encore la pollution, voilà autant de facteur qui peuvent rendre votre chalet de ski monotone et insalubre.

Les gestes qu’il faut avoir pour maintenir son chalet propre

Pour que le bois, quel que soit sa nature dure dans le temps, il faut l’entretenir. Ainsi, en entretenant les matériaux qui composent votre chalet, vous entretenez donc le chalet pour sa durabilité et sa propreté.

  • Le traitement fongicide: étant une maison bâtie en montagne et, des fois en altitudes, le chalet se trouve donc exposé aux intempéries. Le bois sera donc contraint de supporter l’apparition des champions car l’humidité de celui-ci dépassera les 20%. En optant pour ce type de traitement, vus lutterez donc contre l’apparition des champignons.
  • Le traitement insecticide : pour garantir à son chalet une durée assez longue, il faut éviter que les insectes s’attaquent à l’armature de la maison. Le traitement insecticide permet donc de réduire les attaques des insectes. Cela permet en outre à votre chalet de rester en bon état et d’être propre.
  • Le décapage par aérogommage: ce procédé permet de maintenir votre revêtement propre et de lui conféré sa couleur d’origine. C’est un moyen à long terme et à coup sûr pour lutter contre la détérioration du bois.
  • Nettoyage du bois au karcher : lorsque le bois noircit suite à la pollution, il lui faut alors des soins afin de lui conférer tout au moins un état proche de l’originel. C’est en ce moment que le karcher peut être utilisé. Il faudra alors brosser après le bois pour que le nettoyage soit efficace.

Pour nettoyer son chalet et le maintenir au propre, trois catégories de produits sont donc recommandés. Il s’agit des huiles, des lasures et des peintures micro poreuses. Les huiles comme le l’huile de lin ou encore l’huile de bois de chine pénètrent le bois et le rendent hydrofugeant. Les lasures protègent contre l’usure et donnent de la résistance au bois. Et pour finir, les peintures micro poreuses protègent le bois.

 

Comment Trouver Une Location De Limousine À Montréal À Bas Prix

La location d’une limousine de Montréal pour des mariages ou des événements ne coûtent pas cher car elle s’adresse à toute la population et vise à fournir une alternative peu coûteuse aux taxis dans le but de passer un bon moment.

Lorsque vous êtes à Montréal, l’atmosphère de sport est incroyable et vous pouvez faire beaucoup de sports tout au long de l’année. Si vous aimez le ski, le vélo, le canoë, la randonnée, ce sont toutes des activités amusantes faisant partie de la culture Montréalaise.

Il s’avère que la location d’une limousine est une autre activité amusante à faire dans la ville. Promenades en limousine sont la meilleure alternative aux taxis et offrent une atmosphère sécuritaire et le luxe pour se déplacer et de profiter des attractions de la ville.

Louez une limousine de l’une des meilleures entreprises de Montréal au meilleur prix et rendez l’expérience encore plus agréable lorsque vous divisez le prix avec vos amis. Si vous avez un mariage ou un enterrement de vie de garçon, faites-vous accompagner par une superbe limousinene. Rendez-vous dans un bon restaurant en ville et maximiser un moment donc vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Une location de limousine peut rendre une fête encore plus spéciale …. C’est le cas. Limousines et mariages vont de pair et font partie de la façon dont nous célébrons aujourd’hui. Les prix de location ne sont pas coûteux lorsque l’on considère le fait que vous êtes luxueusement escorté durant toute la journée.Un autre, avantage que vous pouvez obtenir quand cela finit par être pas cher est pour les limousines d’entreprise. Ces limousines sont très abordables et permettent d’impressionner vos clients et pourraient même faire remporter un important contrat.

Rouler à l’aéroport dans une limousine est une façon de profiter d’un transport plus abordable en raison de tous les bagages et si vous êtes un grand nombre de personnes, alors la location de 2 cabines finira par être plus rentable et efficace dans une limousine tout en profitant d’une balade relaxante juste avant votre voyage. Cela fait partie de l’expérience!

Quand vous allez à un voyage de ski à Mont-tremblant, la route peut être épuisante, longue et stressante. La location de la limousine à Montréal pour vous rendre à votre destination de ski préférée est un moyen extraordinaire de profiter de la route et sans pas payer trop cher.

Voir leur vidéo youtube !

Bien que je mentionne souvent un groupe de personnes à un prix pas cher, je ne pense cependant que est ça reste abordable lorsque êtes seul / en couple. La raison pour laquelle je dis groupe c’est parce que ce n’est jamais la même sensation de louer un taxi que de monter en limousine. L’élégance, l’intérieur, le luxe et le style n’ont rien à voir et donc si vous comptez l’expérience globable, vous obtenez un excellent rapport qualité-prix. Les gens paient beaucoup plus pour aller à des jeux de sport, restaurants et autres activités, alors pourquoi pas pour une limousine?

 

 

 

COMMENT SKIER A MONTREAL A BAS PRIX ( ASTUCES ET SOLUTIONS )

Dévaler les pentes de ski en solo, en couple ou en famille s’avérer une activité coûteuse, mais avec nos solutions et astuces vous allez trouver qu’avec une bonne planification, skier devient à la portée de toutes les bourses.

I) L’Initiation:

Si vous n’avez jamais fait de ski, une initiation vous permettra de savoir si ce sport est vraiment pour vous.

Voici deux solutions économiques:

1– Les forfaits d’initiation Iniski, Ce programme, conçu par le Conseil canadien du ski de concert avec l’Association des stations de ski du Québec (ASSQ), est offerts dans la majorité des stations du Québec, et comprend une leçon de groupe, le billet de remontée et la location d’équipement. Par exemple, cette initiation, offerte en groupes de 4 personnes ( à partir de 9 ans ) au Mont Saint-Sauveur, coute 49$/personne.

2- Si vous êtes un amateur de sport de glisse et vous souhaitez initier vos enfants et leurs transmettre votre passion, il existe deux formule super économique pour le faire :

A- L’Expérience Maneige, offerte par l’ASSQ; c’est une initiation au ski alpin     pour les 5 à 8 ans. Tout à fait gratuite ( équipement inclus ), ces séances se déroulent près des grands centres, vous évitant ainsi de faire un long déplacement. Par exemple à Montréal l’activité se déroule au ( centre de la nature de Laval et Parc régional de Longueuil ). Pour plus d’informations, consultez le site web de l’ASSQ.

B- Pour les plus grands, il y’a le Passeport des neiges, offert par le Conseil canadien du ski ( C.C.S ). C’est un livret offert gratuitement aux élèves de 4éme et 5éme années ( 20$ de frais de manutention et d’envoi ). Jusqu’à 3 billets sont offerts par chacune des 53 stations dispersées dans toutes les régions du Québec qui participent à ce programme, pour un total de plus de 100 billets gratuits. Valides du 1er décembre à la fin de la saison. Pour plus d’informations, consultez le site web du C.C.S.

II) L’Equipement: ( Achat ou location ? )

Un équipement pour adulte coûte plus de 700$, tandis qu’un ensemble junior, comprenant skis, bottes et bâtons, coûte entre 300$ et 400$, en plus un jeune qui grandit encore devrait changé son équipement environ chaque deux ans !! Alors Que faire pour diminuer la facture?

Pour les enfants optez plutôt pour la location annuelle, qu’offrent les boutiques spécialisées comme (la Poubelle du ski) ou (chez André Jac sports) pour 70$ ou plus. À noter: la Poubelle du ski offre aussi la location annuelle pour les adultes.

Pour payer encore moins, tournez-vous vers l’usagé. C’est là que vous économiserez le plus. Aussi, la formule achat-rachat qu’offrent certaines boutiques convient parfaitement aux jeunes qui grandissent.

À certains endroits, les boutiques de la station y liquident aussi leur inventaire. On s’informe auprès des stations pour connaître les dates.

 

  • Les forfaits :

 

Pour économiser, on prépare notre sortie à l’avance. Si vous prévoyez skier plusieurs fois à la même station, il vaut mieux penser à acheter en livrets. Par exemple au Massif à l’unité, 4 billets de remontée pour un adulte reviennent à 256$. Mais en livret, il vous en coutera 166$ soit une économie de 35%.

 

  1. Les passes et rabais :

 

L’Association des stations de ski du Québec offre plusieurs produits intéressants:

-Accéski famille, qui permet d’économiser de 30 à 40 % du prix régulier des billets de ski.

SKI PASSE-PARTOUT; Plus de 350 rabais, 5 rabais par station participante valides 7 jours / 7

-CARTE BONI 20% et plus encore.

 

  1. Plus d’astuces :

 

-Privilégiez les petites stations comme Mont St-Bruno, Mont Rigaud et Bromont (Montréal).

 

-Achetez vos billets tôt dans l’année, voire avant la saison.

 

-Vérifiez les tarifs sur Internet au jour le jour. Certaines stations de ski proposent des offres ponctuelles alléchantes, surtout au début et à la fin de la saison.