Bien choisir ou skier

powfaceshot

 

Avant d’enfiler ses skis et se mettre à dévaler les pentes, il convient de connaitre son environnement et s’assurer que la piste que vous souhaitez prendre est convenable et sure. Divers facteurs peuvent entrer en ligne de compte. Ainsi, pour skier en toute sécurité et en toute simplicité, voici quelques points essentiels à retenir.

 

La qualité de la neige : Il est bien d’avoir une petite notion des différents types de neige qui existent. Allant de la poudreuse, la soufflée, la fondante ou la croutée, toutes ces variétés de neige auront un effet direct sur la qualité du ski. Il convient donc de parler ce jargon et savoir aussi comment ils se forment en temps normal. Par contre, assurez-vous dans tous les cas que la piste soit correctement damée pour ne pas avoir de mauvaises surprises

 

L’épaisseur de la neige : est un des facteurs les plus importants à considérer, car il y va là de votre sécurité et du maintien de l’intégrité de tout votre matériel. Certains diront qu’une épaisseur moyenne de 40 cm suffit à skier. D’autres indiqueront que 10 cm peuvent aussi bien faire l’affaire. Le tout est simplement de comprendre que plus de cm c’est plus de sécurité et aussi une meilleure glisse. Par contre ce qui joue aussi sur l’épaisseur idéale, c’est la nature du sol avant le dépôt de neige. Pour un sol lisse et très peu caillouteux, 20 à 30 cm peuvent faire l’affaire. Par contre, pour les zones plus rugueuses, misez sur un bon 80 cm. Attention aussi trop d’épaisseurs peut être plus facilement sujette à des glissements (on ne parle pas encore d’avalanche)

cross-country-skiing

Les balises de sécurité : ne vous lancez pas dans les pistes non balisées ou faire du hors-piste ! C’est très risqué et vous ne pourrez en aucun cas tenir rigueur à la station où vous êtes en cas d’accident. Des normes de sécurité existent pour à peu près tout donc il convient de faire confiance aux stations qui ne lésinent pas à investir pour la sécurité de leurs vacanciers.

L’accès rapide aux soins : Dépendant du centre où vous êtes, prenez soin de repérer où vous renseigner en toute transparence des dispositifs de soins qui permettront une prise en charge rapide en cas d’accident. Y a-t-il un médecin ? Puis-je avoir les premiers soins ? Dans le pire des cas, cet endroit doit aussi être accessible rapidement en cas de rapatriement nécessaire vers un centre de soin plus adapté

Votre degré de folie : pour cela rien de plus simple. Ne prenez pas des risques inconsidérés et choisissez vos pistes en fonction de votre niveau ou de votre désir d’essayer de dépasser votre limite. Ne vous laissez pas entrainer par vos amis : si vous ne vous sentez pas à l’aise avec un tracé, changez !

 

Pour finir, il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa. Quelques gamelles de temps en temps ne sont pas bien méchantes. Après tout, faire un avec l’élément est aussi une sensation à découvrir. Par contre, le mieux est de s’assurer que vous pourrez malgré tout vous remettre en piste juste après.