Le Snowboarding, un sport parmi tant d’autre

Extreme winter

Planche à neige ou planche de neige dans certains pays, le snowboarding est le genre de sport qui se pratique avec une planche. Né il y a près d’une centaine d’année, ce sport a connu divers étapes dans son évolution, s’est diversifié et s’impose comme “sport roi“ dans certaines régions du monde.

De quoi a-t-on besoin pour pratiquer ce sport ? Comme s’y prendre ? Quelles sont les techniques pour réussir la pratique du snowboarding ?

Toutes ces questions nous amène au cœur d’un sport sur la neige afin de connaître son histoire mais également pour comprendre la manière dont il se pratique.

Une histoire pas trop compliquée

Né il y a bien des dizaines d’années, on ne peut avec certitude pas déterminer les origines du snowboarding. Aussi connu sous le nom de “surf des neiges“, la paternité du snowboarding fut à de nombreuses reprises revendiquées par plusieurs personnes. Cependant après avoir mené une lutte acharnée dans le domaine juridique, l’invention de ce sport fut attribué à Jake Burton.

En effet, le snowboard est une pratique née de deux autres sports : le ski et le surf. Si l’origine du ski appartient à la Scandinavie et remonte à des siècles, celle du surf n’est bien que récente et appartient aux peuples hawaïen. Ces deux sports étant devenus des instruments de loisirs, amèneront, au fil des années, à la création du snowboard. Mais rappelons que pendant cette période de consolidation du snowboard, un autre sport vit le jour : le skateboard. Ayant en commun le même ancêtre (le surf) que le snowboard, ce sport s’avéra moins complexe que celui-ci.

Le snowboarding : évolution et diversification

Depuis sa création, la pratique du snowboard a évoluée et s’est donc diversifiée. Ainsi, au fil des années, le snowboard va évoluer pour donner naissance à trois grandes sections : le freeride, l’alpin et le freestyle.

  • Le freeride : cette branche du snowboard comporte les descentes en hors-piste et tout ce qui y tourne autour. Tirant son nom de l’anglais, le freeride comme son nom l’indique, repose sur la liberté dont dispose le planchiste pour exécuter sa glissade.
  • L’alpin : appelé parfois freecarve, l’alpin est cette forme de snowboard qui se base sur la vitesse. Il est le plus souvent utilisé dans les grandes compétitions telles que les slaloms.
  • Le freestyle : comme son l’indique, cette branche du snowboard nécessite l’exécution de figures acrobatiques et se définie comme une branche artistique du snowboard.

En plus de ces trois branches du snowboard s’ajoutent le Jib, le Snowkite, ou encore le Flat.

Apprendre le snowboarding : comment s’y prendre ?

Pour pratique le snowboard, il faut connaître les bases et techniques de ce sport. En plus de maitriser les bases de ce sport, il faut aussi connaître ses règles pour éviter de se blesser. Par ailleurs, comme tout type de sport sur neige, le snowboard s’avère être un sport complexe où seule la maitrise peut vous permettre d’éviter les blessures. Plus on est fatigué et plus le risque de se blesser augmente. C’est bien pour cela qu’il est important de mieux se renseigner avant de se lancer. Aussi, un monitorat s’avère important pour la réussite de ce sport.

La pratique du snowboard nécessité certaine précaution. A l’opposé du ski, les planches du snowboard ne possèdent pas de freins. Il est donc primordial, comme l’exigent certaines stations de ski, de se munir du leash (une courroie de sécurité) pour éviter toute mésaventure. Car, un surf abandonné sur la neige est à même de glissé sans pour autant s’arrêter.

 

Paul Miller

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *